in

Archive 81: La nouvelle série d’épouvante sur Netflix

Archive 81

C’est le 14 janvier que Netflix sortait une nouvelle série fondée sur le thème de l’épouvante : Archive 81. Produit par le producteur de Saw, cette dernière s’impose comme un véritable ovni. Une série qui vaut largement le coup d’œil. 

Archive 81 : quelle est l’intrigue ? 

C’est d’un podcast que découle la création de cette série. À l’origine, ce podcast créé par Dan Powell et Marc Sollinger traitait d’événements surnaturels. 

C’est la célèbre plateforme de streaming, Netflix, qui prend la décision d’adapter ce podcast en une série d’épouvante-horreur, dans le style fan footage. On peut donc comparer le style de cette série à des films cultes comme Paranormal Activity ou encore le fameux Projet Blair Witch. 

Archive 81 | Official Trailer | Netflix

L’intrigue d’Archive 81 est établi à partir des bandes vidéo d’une jeune femme. Cette dernière disparait brutalement en pleine enquête sociologique dans le cadre de ses études. 

Cette jeune femme, c’est Melody Pendras. Elle emménage dans un immeuble plutôt lugubre, nommé le Visser.  Un endroit à la réputation plus que douteuse où les voisins sont plus étranges les uns que les autres. 

 

Le choix de sa thèse originale est en lien avec sa mère et la pousse a filmé son quotidien, ainsi que ceux de ses voisins. Mais son enquête va vite se terminer, et on vous laisse regarder la série pour savoir la raison… 

 

Les cassettes de la jeune femme sont retrouvées par un riche homme, Virgil Davenport. Ce dernier va embaucher, afin de restaurer les VHS de Melody, Dan Turner, archiviste qui va faire de sombres découvertes…

L’énorme succès de la série Archive 81 

Mais pourquoi cette série est-elle victime d’un tel succès ?

 

Cette dernière mélange tous les éléments indispensables afin d’en faire un carton. Son intrigue, la tension présente, et le mystère entretenu tout au long des épisodes donnent à l’ensemble de la série une ambiance malaisante et malsaine. C’est donc la série idéale pour les fans de ce style. 

 

C’est au fur et à mesure des découvertes de Dan que nous, spectateurs d’Archive 81, découvrons les images filmées par Melody. C’est un détail qui fait toute la différence. Cela permet d’apporter une dynamique unique et particulière à la série, donnant la sensation de vivre et de faire partie de l’aventure, au moins autant que les protagonistes. 

 

Un choix scénaristique qui peut apporter de la longueur à la série pour certains, mais qui pour d’autres, porte tout l’intérêt du type de narration de cette histoire. 

 

Un chemin qui nous mène jusqu’au twist final de l’épisode 8. 

Une série inspirée d’une histoire vraie ?  

C’est la question que beaucoup se posent, est-ce qu’Archive 81 est une série inspirée de faits réels ? Et même si cette réponse risque d’en décevoir beaucoup, elle n’est pas inspirée d’une histoire réelle. 

 

En effet, que ce soit l’immeuble de la série, le Visser, ou bien les personnages de Melody et Dan, aucun d’entre eux n’a réellement existé. 

Si l’intrigue dans la série se déroule dans la ville de New York, le tournage s’est quant à lui déroulé à Pittsburg, pendant le confinement. 

 

Ce qui a largement inspiré les auteurs de la série, c’est le podcast de Marc Sollinger et Daniel Powell dont nous avons déjà parlé précédemment. Un de leurs épisodes retraçait l’histoire d’un jeune homme, qui faisait la découverte de l’existence d’un être maléfique à travers des bandes audio. 

Une saison 2 déjà prévue ?

Étant donné le grand succès de cette série, il est légitime de se demander si une saison deux serait éventuellement en cours de préparation. En France, Archive 81 a tout de suite terminé dans le top 10 des séries. 

 

Malheureusement, Netflix n’a pour l’instant fait aucune annonce sur le sort et le futur de cette série. Mais avec la fin de la saison 1, il est possible de croire à une possible suite. De nombreuses questions restent encore sans réponses. 

Pour les plus attentifs, vous aurez sûrement remarqué que certains indices sur une possible saison 2 ont été placés dans le dernier épisode de la première saison.

 

N’oublions pas que le podcast à l’origine de cette saison est lui-même composé de trois saisons. La logique voudrait donc que l’on ait le plaisir de découvrir dans les prochains mois des annonces plutôt favorables au prolongement de la série.